Vous êtes ici : Accueil > Informations > Agenda > Festival des Parenthèses de Pornic

Informations

Festival des Parenthèses de Pornic

Du 21 juillet 2020 au 20 août 2020

 

 

Depuis 2017, chaque été, le festival des Parenthèses de Pornic investit dans un vagabondage culturel et festif les compagnies de Loire-Atlantique, de la région Pays de Loire et de la France entière, plantant ses tréteaux sur ce lieu de mémoire : les douves du château de Pornic… Apportant la culture au plus près des publics, valorisant le patrimoine par le spectacle vivant, le festival est un espace propice à la création, un temps de rencontre d’oeuvres et d’artistes, un moment de fête culturelle.Pour sa 4ème édition, l’association « Les amis des Parenthèses de Pornic » et ses bénévoles ont choisi d’accentuer l’orientation de leur programmation vers l’humour avec des artistes de renom et de grand talent.Quelle excellente idée !Dans un climat social plutôt morose, nous vous proposons des artistes qui manient l’humour de façons différentes : de Georges Feydeau et Eugène Labiche, les maîtres du vaudeville, à Tangente vers l’est d’après le roman de Maylis de Kérangal ; vous pourrez voir que le rire se décline de mille et une façons, mais toujours avec respect et talent.Quant au jeune public, il sera invité à voyager aux pays où l’imagination n’a pas de frontière et où tout est possible avec Le BGG inspiré de Roald Dahl.Nul doute que ces spectacles les enchanteront. Alors, l’espace d’un Festival, oublions les soucis de la vie et profitons de cette belle occasion pour nous retrouver dans la gaité, le rire et la bonne humeur, mais aussi pour mieux apprécier les atouts de notre territoire, espace préservé de détente, de loisirs et de bien être en Pays de Retz.Gwenhaël de Gouvello, Directeur artistique.

 

 

 

Programmation des Parenthèses de Pornic

du 21 juillet au 20 août 2020

 

 

> Par la compagnie du Catogan : Création 2020

Le système Ribadier de Georges Feydeau, à partir de 7 ans

21, 22, 23, 24, 25, 26, 29, 30, 31 juillet et 1, 2, 5, 6, 7, 9, 12,13, 14,16, 18, 19, 20 août à 21h

" Le Système Ribadier" de Georges Feydeau, troussant avec bonheur mari et cocu, épouse et amoureux, sans jamais tomber dans la trivialité.Ah le beau "système" que voilà ! Il suffit à Monsieur Ribadier d'hypnotiser sa femme pour voler vers sa maîtresse sans encourir les foudres de son épouse.Laquelle est férocement jalouse depuis qu'elle a découvert que son précédent mari, "feu" M. Robineau la trompait allégrement, à raison de 365 fois en huit ans de mariage. Il a même laissé un carnet, une "nomenclature de ses fredaines" répertoriant 365 moyens d'entourlouper sa femme.Justement, M. Ribadier croit bien avoir trouvé la recette miracle avec l'hypnose, fort en vogue chez les vaudevillistes à l'époque, après les trouvailles de Monsieur Charcot à la Salpêtrière dans les années 1860.La pièce, écrite en 1892, entre pour la première fois au festival des Parenthèses, sur scène, le très beau décor d’Emilien Andro (le scénographe de Matilda création 2017) avec la complicité de Michel Palombo. Magie du spectacle : le décor s’installe, les portes claques et on se retrouve au salon, bourgeois comme il se doit, de Monsieur et Madame Ribadier. Une fenêtre ouverte, une échelle, et les entrées et sorties surprises s'enchaînent, les quiproquos s'ensuivent et les réparties fusent.3/9Tout le monde en prend pour son grade, le mari ("tous des parjures et des infidèles, c'est inhérent à la fonction"), l'épouse à l'esprit étriqué au point d'avoir choisi son deuxième mari à cause du nom ("Ribadier, Robineau, même initiale, pas besoin de démarquer le linge!") et le faux ami qui convient que "prendre sa femme" à celui qui vous donne l'hospitalité, "c'est mal vu, je sais bien: mais ça se fait beaucoup!"On suit les réparties légères comme des balles de ping-pong, on rit aux mimiques tordantes des acteurs…La mise en scène saura mettre en valeur la mesquinerie de la petite bourgeoisie campée par Feydeau, toujours prête au compromis lorsqu'il s'agit d'éviter de rendre une dot ou de conclure un juteux marché.Mise en scène : Gwenhaël de Gouvello

 

> Création 2020

Le BGG librement inspiré de l’oeuvre de Roald Dahl, adaptation pour le théâtre de Gwenhaël de Gouvello, à partir de 5 ans

23, 24, 25, 26, 30, 31juillet et 1, 2, 5, 6, 7, 9, 13, 14, 15, 16, 19, 20 août à 17h

Le Bon Gros Géant est une histoire d’amitié entre une petite fille et un gentil géant au vocabulaire étrange, mais on y retrouve également quelques éléments autobiographiques de l’auteur. Le BGG, comme le surnomme affectueusement Sophie la jeune héroïne, est un géant pacifique vivant au Pays des géants. Il s’aventure la nuit dans notre monde afin de souffler de jolis rêves aux enfants endormis à l’aide de sa trompette. Lorsque la petite orpheline l’aperçoit une nuit, il l’emporte avec lui dans son pays merveilleux, de peur qu’elle ne révèle l’existence des géants aux hommes. Une amitié profonde naîtra entre la petite fille débrouillarde et le Bon Gros Géant, et les deux compères mettront tout en oeuvre pour vaincre les géants mangeurs d’hommes qui tiennent lieu de voisins au BGG et projettent de se nourrir d’enfants. Adaptation et mise en scène : Gwenhaël de Gouvello

 

> Par le Théâtre Nomade :

LES EVANOUISSEMENTS d’après L’OURS  et

LA DEMANDE EN MARIAGE d’Anton Tchékhov, à partir de 10 ans

Les 27 et 28 juillet à 21h

Présentation

Le spectacle Les Evanouissements réunit deux courtes pièces de Tchekhov. L’auteur de La Mouette encore tout jeune fait le choix d’écrire sur la vie rurale tout en vivant lui-même au coeur de ce monde en tant que médecin de campagne. Ses personnages inspirés de ceux qu’il croise quotidiennement sont de petits propriétaires terriens, des ouvriers agricoles ou de simples paysans qui se disputent âprement terres, bêtes ou héritages. Il s’agit dans ces oeuvres de mettre au centre du texte poétique l’homme du peuple et ses préoccupations terrestres.

La trame

Dans la première pièce Lomov, jeune propriétaire terrien vient demander la main de Natalia, la fille de son voisin, mais il ne parvient jamais à faire sa déclaration se prenant successivement le bec avec le père puis la fille aux sujets de la possession de parcelles sans valeurs puis de la qualité et la beauté de leur chien. Lomov sans cesse au bord de la rupture et de la crise cardiaque passera par tous les états. Dans la seconde Popova, veuve depuis quelques mois s'est retirée du monde en compagnie de son valet et ami Luka. Mais sa tranquillité est de courte durée car Smirnov, désespérément endetté, vient lui réclamer une créance qu'elle refuse de lui payer. S'en suit alors une confrontation pleine de rebondissements et d’évanouissements. Avec Karl Eberhard, Joséphine Pugliesi , Patrick Boukobza, Tristan Le Goff, Marc Ségala , Julie Roux Adaptation et mise en scène : Karl Eberhard

 

 

> Par la compagnie du berger :

Doit-on le dire d’Eugène Labiche

Spectacle musical tout public, à partir de 10 ans durée 1h50

Les 3 et 4 août à 21h

Lucie, la nièce de Blanche, femme du Marquis de Papaguanos, va épouser Gargaret. Mais elle aime le jeune Albert. Or, Muserolle, le témoin de Gargaret, reconnaît en Blanche sa femme légitime, disparue dix ans auparavant après avoir été convaincue d’infidélité... C’est Gargaret qui avait prévenu Muserolle à l’époque. Muserolle lui rendra-t-il le même service ?Doit-il le dire ?...Mise en scène : Olivier Mellor Avec Marie-Laure Boggio, François Decayeux, Hugues Delamarlière, Julie Manautines, Valérie Pangallo, Rémi Pous, Stéphane Piasentin, Stephen Szekely

Musiciens Séverin « Toskano » Jeanniard / direction musicale, contrebasse, sampler, choeurs, Romain Dubuis / piano, guitare, choeurs, Cyril « Diaz » Schmidt / percussions, drumpad, guitares, ukulélé, choeurs, Olivier Mellor / sax alto, percussions, guitare, choeurs feat. Hugues Delamarlière, Julie Manautines / percussions www.compagnieduberger.fr

 

 

> L’Accompagnie

Le château de ma mère de Marcel Pagnol, adaptation d’Antoine Séguin, à partir de 8 ans

Le 17,18 à 17h

Fort de l'accueil rencontré par l'épisode précédent, ce chef d'oeuvre littéraire arrive enfin sur scène !Dans ce deuxième volet, Antoine Séguin nous entraine à nouveau avec délice dans "Les Souvenirs d'enfance" de Pagnol. Il y incarnera le petit Marcel croisant sur le chemin de La Bastide Neuve, le merveilleux Lili des Bellons, auprès de qui il découvrira l'amitié, le sympathique Bouzigue, le terrible garde champêtre avec son horrible chien et toute une galerie de personnages pittoresques. Ici encore, la magie du théâtre permet aux spectateurs de tous âges d'entrer dans l'univers enchanteur de ce grand texte. Mise en scène Éric Thomas, avec Antoine Séguin

 

 

> Le théâtre de poche Choses vues de Victor Hugo adaptation Christophe Barbier

Le 15 Août à 21h Durée 1h20

De l’adolescence jusqu’à la mort, Victor Hugo regarde. Patiemment, il relate et juge tout, du moindre évènement au plus petit détail, sur des morceaux de papier, des carnets épars ou dans les marges de ses manuscrits. Au fil du temps, celui que l’on nomma « L’Homme-Siècle » tient, sans jamais l’intituler ainsi, le journal de bord du XIXe. Deux Empires, deux Monarchies, deux Républiques défilent sous sa plume. Avec Christophe Barbier et Jean Paul Bordes Mise en scène de Stéphanie Tesson

 

 

> L’annonce de Jean François Daniel

Le 17 août à 21h

Lorsqu’une jeune fille annonce qu’elle quitte le cocon familial, Si c’est prévu et organisé, cela peut bien se passer. Si ce n’est pas le cas… Cela peut bien se passer aussi. Tout dépend de la jeune fille, Tout dépend des parents, Tout dépend de l’annonce aussi…Dans cette comédie vous serez amené à analyser L’attitude de la jeune fille, L’attitude des parents, L’annonce aussi…Ce n’est pas du « vécu » C’est juste une annonce qui peut être vécue….

 

 

> Mise en scène de Jean François Daniel

Compagnie pied’nez

CHERS COUSINS

Le 11 Août à17hSpectacle musical interactif Cirque et Clown, dès 4 ans

Histoire : « François » et « Jérémy », grands voyageurs, parcourent le monde pour récolter des secrets de cirque. Leur passion : partager leurs secrets avec les enfants, leurs futurs « cousins/cousines » dans les règles de l’Art du Cirque. Drôles de partenaires de route que ces Cousins là. Ils sont accompagnés par leur ami fidèle Jean-Bernard : boule d’énergie et d’enthousiasme qui n’en fait qu’à sa tête !!!François assure un spectacle de Cirque International. Tout doit rouler jusqu’au grand Final. Jérémy balance entre la prestance de François et l’insouciance de Jean-Bernard. Hé, hé qui mène la danse ??? Vous verrez qu’Ensemble leurs différences vont les unir à tout jamais…Un véritable Duo pour un Trio…Avec François PACORY et Jérémy BACHUS Musique: Jérémy BACHUS

 

 

> Compagnie Nina La Gaine

A La Renverse de Nina La Gaine

Le 10 Août à 17h

A La Renverse va à la rencontre des promeneurs et flâneuses de leur raconte des courtes histoires d’eau : portraits sensibles, instantanées liquides, cartes postales fugaces. Avec son vélo-scène, entre fougue de poisson rouge et folles histoires de piscine, images et objets du quotidien, Nina La Gaine redessine votre quotidien aquatique.

 

 

> Compagnie Théâtre de l'Entr'acte

Luther, ou la Réforme en dix rounds

Le 11 Août à 21h

« Luther, ou la Réforme en dix rounds » a pour objet la rencontre fictive entre Martin Luther et le vendeur d’indulgences Jean Tetzel à Wittenberg la veille de la Toussaint 1517, le jour où Luther est censé avoir affiché les 95 propositions contre les indulgences qui sont à l’origine de la Réforme. Étant venu voir officier Tetzel qui donne quelques échantillons de son talent, il engage le dialogue avec lui, lui reprochant cet « infâme commerce des âmes ». Tetzel lui réplique non sans bienveillance, défendant la position du pape que Luther attaque de manière assez virulente. Au cours de l’entretien, Luther lui raconte les années passées au couvent, son désespoir face à la « justice de Dieu », puis lui révèle les principes de sa doctrine de la grâce : l’homme n’a pas besoin d’accomplir des oeuvres méritoires, il est incapable de travailler à son salut. Il lui suffit de croire qu’il fait partie des heureux élus pour être sauvé. Tetzel trouve cette doctrine absurde et contraire à la raison, car elle suppose un Dieu capricieux, sauvant ou damnant les hommes à volonté sans souci de leur état juste ou pécheur. Les hommes, objecte-t-il, ont besoin d’être guidés par une autorité qui prend en charge leur liberté qui est trop lourde à porter. Il suffit d’obéir à l’Église en se pliant à ses commandements pour être sauvé. À la fin, d’autres thèmes sont abordés : le célibat, l’hérésie et l’Inquisition espagnole, la traduction de la Bible entreprise par Luther, l’infaillibilité de l’Église en matière d’exégèse, le sacerdoce universel. La pièce ne prend pas parti dans la dispute, elle s’efforce de tenir la balance égale entre Luther et Tetzel, entre le futur réformateur et un représentant de l’Église catholique.

 

 

 

Atelier théâtre

STAGE D’INITIATION AU THÉÂTRE (TOUS NIVEAUX) SESSIONS D’ÉTÉ :

de 10 heures à 12 heures du lundi au vendredi

Tarif : 100 euros

L’ESPRIT DU STAGE

Le stage regroupe, autour d’un comédien formateur, une quinzaine de participants (au minimum 8 stagiaires) 

Atelier du 27 au 31 juillet pour les 7 à 12 ans 

Atelier du 3 aout au 7 août pour les 12 à 16 ans 

Atelier du 10 août au 14 août pour les 7 à 12 ans

Il s’agit d’une approche générale du théâtre permettant de bien prendre conscience des éléments fondamentaux de l’action théâtrale. Cela se réalise par des jeux, des exercices, des improvisations. A l’issus du stage, les familles et amis pourront assister à une présentation d’une petite forme théâtrale.

NB : les inscriptions se font sur place le lundi de chaque début de session Renseignements au 06 14 77 99 79 et réservations au 06 17 96 88 74

 

 

Atelier d'écriture pour tout public

Du lundi au vendredi à partir du lundi 22 juillet 2 heures de 10h30 à 12h30

Tarif : 100 €

Animé par Catherine Baldisserri, auteure de romans, l'atelier d'écriture se tiendra dans le jardin enchanteur du Château de Pornic. Le but final de l'atelier sera d'écrire une scène de théâtre que les comédiens joueront devant les participants chaque vendredi à partir de 12h.

Renseignements et inscriptions à la librairie l’Encre Bleue, 13 bis rue du Maréchal Foch, 44210 Pornic, tél. : 09 86 42 34 03 ou 06 84 05 41 84

 

 

Atelier conception de marionnettes pour tout public

SESSIONS D’ÉTÉ :

de 10 heures à 12 heures du lundi 5 au vendredi 9 août

Tarif : 120 euros

4 participants minimum, tout public à partir de 5 ans

Cet atelier, animé par Julie Coffinet, est l’occasion de découvrir la marionnette et ses possibles, aller au-delà de l’idée préconçue, engager son imaginaire, son esprit joueur, sa créativité. Les mains vont construire, inventer des formes et les animer. Le corps tout entier est invité à entrer dans une danse avec la matière, la marionnette. L’idée est d’appréhender l’objet marionnettique par son propre corps en jeu et de partir de matériaux bruts (papier craft, bâche plastique, papier journal, tissu, …) pour construire des formes plastiques avec lesquelles jouer. Nul besoin d’avoir déjà une pratique artistique ou même de connaître la marionnette. C’est un espace de liberté, d’invention et d’échange que je propose. Amusons-nous, jouons, laissons-nous surprendre !

Renseignements et réservations au 06 27 91 91 43 / julie.coffinet@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 
Haut de page