Pornic

Portrait de Claudine Gouard

« Vivre à Pornic » du Pornic Mag 133, p. 13

Elle a la pêche !

Portrait de Claudine Gouard

PORTRAIT. L’engagement associatif comme une seconde nature : du plaisir, de la passion, du partage et… un peu d’efforts !

Ce qui frappe dès que l’on rencontre Claudine, c’est son grand sourire et sa qualité d’écoute. Ouverte et curieuse, elle donne beaucoup à la vie associative qui le lui rend au centuple ! Ses moteurs ? L’envie de découvrir et le goût du collectif. Toute jeune, elle s’est embarquée avec quelques amis dans l’aventure du théâtre, dans la troupe de l’Union fraternelle, alors hébergée salle Saint-Joseph. Devenue les Comédiens de l’estran, la troupe a perfectionné son apprentissage du théâtre avec la complicité d’un metteur en scène professionnel, Thierry Maillard. “L’acquisition de techniques de scène, de respiration, de gestuelle, d’expression et de sentiment, comme de jouer ensemble, tout cela nous a fait grandir. Jouer devant un public qui paie sa place est une responsabilité. Pour autant, on ne se prend pas pour des pros mais on fabrique un moment collectif extraordinaire. Ça fait du bien et c’est absolument magique” se réjouit-elle.

Une conviction communicative

Le bénévolat associatif, ce n’est donc que du plaisir ? “Pas tout à fait, le plaisir est indissociable de l’effort, quand il faut sortir pour aller répéter en plein hiver, apprendre les textes… Mais on sait pourquoi on le fait ! » On peut aussi s’épanouir au bénéfice d’une cause qui touche particulièrement.

Et voici un lien tout trouvé avec l’actualité locale : le Défi des ports de pêche ! Claudine se souvient avoir découvert l’univers des marins-pêcheurs en 1997, au Défi des ports de pêche de Lesconil : “Des gens attachants et passionnés qui, pour moi, sont devenus passionnants ! Depuis, j’ai à cœur de soutenir cette manifestation et même de m’engager en devenant présidente nationale.”

L’édition pornicaise s’est achevée le 28 mai dernier, avec beaucoup de jolies rencontres et l’intense satisfaction d’avoir accompli depuis plus d’un an un travail efficace et utile. “Pornic était une très bonne cuvée, avec beaucoup de la bonne humeur, de l’énergie positive et du suspens sportif grâce à des équipages au top. Et quel cadeau nous ont fait les enfants des écoles pornicaises en chantant pendant la parade des voiliers… On était tous en mode frisson : une sensation inoubliable !” Et Claudine conclut, amusée: “Ma conviction est profonde et elle est communicative : chacun à sa manière, mes trois enfants se sont investis dans des associations…

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×