Pornic

Le populisme marque-t-il la fin de la gouvernance néolibérale

Conférence de l’université permanente par David Cayla

david cayla

Depuis le référendum sur le Brexit et l’élection de Donald Trump aux États-Unis, certains principes fondamentaux de la gouvernance néolibérale sont contestés dans le monde anglo-saxon.
Le libre-échange, le principe d’indépendance de la banque centrale, l’appartenance au marché unique et l’idée que les marchés sont autorégulateurs et que les États doivent s’interdire tout interventionnisme discrétionnaire sont notamment remis en cause.

Pourtant, les gouvernements populistes sont loin d’être anticapitalistes. Leurs politiques économiques apparaissent favorables aux classes aisées et leur rhétorique politique est souvent marquée par une forme de xénophobie.

Quelle est donc cette nouvelle gouvernance qui émerge et en quoi se distingue-t-elle des principes néolibéraux ?
Une alternative aux politiques économiques populistes qui ne soit pas néolibérale est-elle concevable ?

Plus d’infos :

Espace Val Saint-Martin, à 15h, 5€, gratuit aux adhérents

Le Val Saint-Martin, Pornic, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×